fbpx

Comment être heureux sans argent ?

Une erreur, commise par la plus grande majorité des personnes, est de croire que l’argent fait le bonheur.  Bien entendu, il va y contribuer, car c’est l’outil qui permet d’accéder à beaucoup de choses, je ne suis pas contre un bon resto de temps en temps, mais pas forcément aux meilleures… Je vais donc développer mon propos dans cet article en te donnant plusieurs exemples de conversions de payant à gratuit d’activités qui peuvent nécessiter de l’argent que l’on a pas forcément. Tu verras à la fin de cet article que l’argent n’est pas une nécessité, loin de là, pour être heureux.

 

 

Crois-tu que ces enfants, vivant dans la plus grande pauvreté issus d’un petit village africain, sont tristes ?

 

Premièrement, j’aimerai que tu réalises une chose concernant l’argent, ou au moins que tu portes réflexion à ce sujet : l’argent, c’est aussi une question culturelle.

Comme le montre la photographie ci-dessus, il existe des cultures (et elles sont nombreuses de par le monde) qui vivent très bien sans argent, et qui évoluent à leur rythme, quand nous, les “modernisés”, allons à 200 à l’heure en courant derrière l’argent à peu près toute notre vie. L’argent et le bonheur sont donc deux choses totalement dissociables, l’une ne dépend en aucun cas de l’autre. Il ne dépend que de ton bon vouloir d’être heureux, car être heureux, avant toute chose, c’est un choix, et pas une conséquence.

Venons-en aux faits : le porte monnaie a triste mine ces temps-ci, et tu ne sais pas vraiment comment t’y prendre sans un euro à dépenser.  Voici plusieurs habitudes que j’ai moi-même mis en place (pour certaines), et qui m’ont amené à la fois des économies, mais aussi des bons moments :

 

Je veux voyager, mais ça coûte trop cher. 

 

Certains trouvent que voyager pour une misère, c’est de l’utopie. Figures-toi qu’absolument pas. Il existe plusieurs moyens de voyager à moindre coût, tous les paiements ne sont pas forcément en argent (je ne fais aucune allusion, rangez les esprits tordus…). Tu vas par exemple pouvoir te loger gratuitement (avec des plateformes comme Couchsurfing.com), ou tu échangeras simplement un lit contre un échange culturel.

Tu y gagneras, et doublement. Tu peux aussi faire un échange de maisons, à condition de bien vouloir laisser sa maison. Tu peux aussi casser les prix des trajets en partageant le véhicules avec d’autres personnes.

Il y a également une pratique (très à la mode aux US) consistant à travailler (au champ généralement) en échange de ton logement.Ton hébergeur signe avec toi un contrat te laissant quelques jours de repos pour aller visiter les environs. Ainsi, à moindre coût, il existe de multiples façons de voir du pays !

 

Alors, c’est quoi ta prochaine destination ?

 

Je suis en couple, je veux faire plaisir à mon/ma conjoint(e), mais je n’ai pas d’argent pour. 

 

Le couple, c’est quelque chose qui demande de s’investir, et d’investir. Cependant, il s’agit d’investir les BONNES choses, et là encore, je ne parle pas d’argent. Ton conjoint sera beaucoup plus heureux que tu lui donne de ton temps, de ton énergie, de ton imagination et de ta personne, plutôt qu’une carte bleue (ou alors, change de personne très vite !).

Il est normal de vouloir faire plaisir, d’acheter un petit cadeau, d’offrir un restaurant, ou un bijou, mais sachez limiter ces actions là, tout en augmentant les actions qui demande un peu plus de ta personne et un peu moins de ton argent. Aux yeux de ton conjoint, tu auras encore plus de valeur, et tu renforceras tout simplement votre relation. Plutôt que d’aller dans un restaurant chic à 60 euros le menu, pourquoi ne pas faire toi même un petit repas maison composé des plats préféré de madame (ou monsieur !) ?

Plutôt que d’aller dans un spa à 120 euros l’heure, pourquoi ne pas faire couler un bain moussant après la dure journée de travail de ton conjoint ? Plutôt que de payer un cinéma (à des prix exorbitants, qu’on se le dise…), pourquoi ne pas simplement fermer les volets, faire du pop corn, monter le son et créer soi-même son petit “cinéma maison” ? Prends l’habitude de solliciter d’abord ton imagination, avant de solliciter votre porte-monnaie. Résultats garantis. Ces techniques ne suffisent pas ? Le couple est encore plus important que ça pour toi ? Tu devrais nous rejoindre en cliquant ici.

 

Les plus belles choses de la vie sont aussi les plus simples

 

Mes amis et mon entourage me proposent constamment des bons plans, mais payants. 

 

Des bons plans payants, il y en a, mais les VRAIS bons plans, ce sont ceux où l’on ne débourse rien. Nous vivons dans une société où il devient normal d’échanger son argent contre à peu près n’importe quel divertissement (un restaurant, du shopping, une activité, un cinéma, un concert…).

Cependant, tu peux aborder beaucoup de ces divertissements de façon gratuite avec tes amis : faites du sport ensembles (qu’il s’agisse d’une randonnée en montagne, ou d’un volley sur la plage), cela te défoulera et contribuera à la cohésion de ton groupe d’amis. Plutôt que d’aller en boîte, où on ne s’entend pas parler, où il fait chaud et où le coca coûte 5 euros, organise chez toi (ou en extérieur) une petite fête, ou chacun amènerait une connaissance à lui afin de faire des rencontres, avoir de la musique, et surtout un endroit où rester en cas de problème !

Tu peux aussi te renseigner auprès de ta ville concernant les événements, parfois gratuits, auxquels tu peux aller ! (les réseaux sociaux aussi, ça marche bien, sans avoir besoin de se demander comment être heureux sans argent.). J’ai par exemple, pas plus tard qu’il y a deux jours, assisté aux championnats du monde de feu d’artifice pour… 0 euro, alors que j’aurai pu prévoir de sortir dépenser de l’argent dans des moments un peu plus “oubliables”…

 

L’abondance, c’est reconnaître la valeur de ce que l’on a déjà !

 

Ce que je cherche à faire comprendre par le biais de cet article, c’est que tu ne dois pas tomber dans cette croyance limitante que c’est parce que tu n’as pas d’argent que tu ne seras pas heureux. C’est FAUX.

Tu peux, et tu dois être heureux (en utilisant ces 5 techniques par exemple, qui t’apprendront comment être heureux sans argent de façon instantanée) sans avoir un porte-monnaie bien gonflé. Fais les dépenses que tu considères nécessaires, mais garde à l’esprit que ton bonheur n’est que question de toi, pas de ton argent.

Peut-être que d’un autre côté, tu te dis que bien que l’argent ne fait pas le bonheur, on est pas plus triste quand on en a. Si faire grossir ton porte-monnaie t’intéresse, tu peux toujours rejoindre le programme Excelsior et ses membres, qui sont actuellement en train de développer leurs propres sources de revenus passifs en créant leur propre business.

 

Le meilleur moyen d’être heureux selon moi

 

Au final, être heureux sans argent est une chose, mais à un moment donné, il faut quand même manger. Au début de notre vie, nous sommes directement liés à un système. On apprend qu’on doit travailler de 8h30 à 17h30, qu’on doit payer nos impôts, profiter de la vie 2 jours par semaine et un mois et demi par an. C’est là dedans que la grande majorité d’entre nous grandit. On apprend bien sûr qu’on ne peut pas être heureux sans argent.

L’idée, selon moi, c’est pas d’attaquer le système (j’explique ça sur ce post Instagram), mais très clairement de chercher à en sortir. Il se trouve qu’en matière d’argent, ce qu’on touche équivaut à la valeur de notre contribution au monde, et donc, de la facilité à nous remplacer. Une caissière n’a pas le salaire d’un chirurgien spécialisé pour une seule différence : l’irremplaçabilité.

L’objectif serait donc de nous rendre irremplaçable en devenant tous des chirurgiens ? Non, clairement pas. L’objectif, c’est de découvrir ce qu’on appelle en développement personnel sa “zone d’excellence”. La zone d’excellence, c’est là où tu es naturellement bon, c’est le domaine dans lequel on te demande souvent de l’aide. Tu peux découvrir le tien ici.

 

Okay, j’ai ma zone d’excellence, et ensuite ?

 

Ensuite, tu créés de la valeur. Tu arrêtes d’être spectateur et consommateur, tu deviens le créateur. Tu n’es plus celui qui regarde des vidéos sur Youtube, mais celui qui crée les vidéos qu’on regarde. Tu n’es plus celui qui scrolle Instagram sans aucun but mais celui qui force les autres à scroller tellement tes posts sont bons. Tu n’es plus le lecteur, mais l’écrivain. Tu n’es plus le goûteur, mais le cuisinier.

 

Le but de ce que tu vas créer, c’est de changer des vies. Comment ? N’importe, tant que ça te fait vibrer. Pour ma part, mon truc c’est d’accompagner des personnes en les coachant, je les laisse me donner leurs objectifs, et je travaille avec eux jusqu’à ce qu’ils les atteignent. Et toi comment veux-tu changer la vie de tes clients ? Construire leur maison ? Leur faire avoir de beaux sourires en devenant dentiste ? Leur sauver la vie en devant pompier ? Ou encore choisir leur garde-robe pour eux ?

Au final, il se trouve qu’être heureux sans argent, c’est plus ou moins impossible, mais dans le bon sens. Pour moi, être heureux, c’est être passionné. Etre passionné, c’est partager. Partager, c’est faire grandir les autres, et faire grandir les autres, c’est être récompensé à la juste valeur de son travail (qui n’est pas perçu comme tel, parce qu’on aime ça). Faire de l’argent est une conséquence de ta passion.

Choisis la voie que tu aimes, et tu n’auras jamais à travailler un seul jour de ta vie.

Je t’invite à prendre un appel avec moi. C’est gratuit et je ne te vendrai rien. On ne fera que parler et trouver les meilleures solutions pour toi, si toutefois tu veux apprendre à être plus heureux, même si financièrement, c’est pas encore ça. Tu peux cliquer ici pour réserver un créneau. On se voit de l’autre côté.