Comment se remettre facilement d’une rupture amoureuse ?

“C’est fini, je ne t’aime plus…”. D’un coup, le monde entier perd ses couleurs et ses saveurs, plus rien n’a de sens, tout semble perdu. Une rupture amoureuse est toujours une épreuve difficile à traverser, qui qu’on soit. Apprendre à vivre sans la personne qui nous donnait du sens, quelle… Merde ! Tu commences à me connaître un peu si tu me suis, tu sais que je suis de ceux qui pensent que rien, absolument rien n’est insurmontable. Une rupture amoureuse en fait clairement partie. C’est un sujet difficile, assez tabou selon les personnes, mais j’ai décidé de t’en parler pour te permettre de bien mieux supporter le choc que ça peut avoir sur toi, au travers de plusieurs points qui me semblent être les plus importants pour t’en remettre facilement.

 

1 : IL EST TEMPS DE PRENDRE DU TEMPS POUR TOI

Ton histoire, aussi belle a-t-elle pu être, t’as demandé beaucoup de temps, d’argent, d’énergie, de patience, de prises de tête et de soucis. Toutes ces choses prennent du temps, que tu peux maintenant te consacrer, à toi, et aux personnes qui en valent réellement la peine. Il y a des choses, j’en suis intimement convaincu, que ton couple t’as empêché de faire, même des choses simples (faire du sport par exemple). Tu n’as plus de compte à rendre à personne, tu peux maintenant te concentrer sur ce qui te fais plaisir, toi, pas quelqu’un d’autre. Ta vie ne dépend plus de quelqu’un d’autre et tu vas pouvoir prendre les rennes, enfin. Offres toi des cadeaux, des nouveaux souvenirs, et accueille ta rupture comme une libération et un renouveau, parce que ce n’est rien d’autre que ça. Tu repars à zéro ? Non, en vérité, tu repars avec un énorme bagage d’expérience, avec une grande force morale, tu repars avec l’occasion de te découvrir, de rencontrer, de tester des nouvelles choses. Contrairement  à ce que tu peux penser, la rupture apporte de très bonnes choses !

Ce que par contre, tu peux reprendre à zéro (ça m’a personnellement beaucoup apporté), c’est ton look. Changer de style (coiffure, vêtements…), c’est te réaffirmer, c’est te renouveler et t’améliorer. Tu gagneras même beaucoup en estime personnelle. Le temps que tu as, tu dois t’en servir pour TOI, pour prendre soin de TOI. N’oublie pas que prendre soin de soi, c’est aussi prendre soin des gens qui tiennent à toi, ta famille et tes amis par exemple.

 

2 : LA PRISE DE CONSCIENCE TEMPORELLE

Je vais casser un mythe, un mythe qui maintient de nombreuses personnes dans un mal-être totalement inutile. Il n’y a pas de durée spécifique pour se remettre d’une rupture. Chacun à sa façon peut se remettre rapidement d’une rupture. C’est une question de décision. As-tu envie d’aller mieux ? Oui ? Alors choisis d’être bien, et regarde devant toi, pas dans ton rétro. Je vais te donner mon expérience toute fraîche à titre d’exemple. J’ai toujours été quelqu’un de sentimental, et franchement sensible à ce niveau là. Les ruptures, j’en ai connu connu quelques unes, et pas une seule ne m’a tenu moins de plusieurs mois à déprimer, me lamenter, me dire que ma vie c’était de la merde en boîte, enfin bref tu connais le topo. Récemment, je me suis fait quitter, au bout de 3 ans de relation, ce qui à mon âge est assez conséquent. Combien de temps pour m’en remettre ? 48H. Pourquoi, comment ? J’ai tout simplement pris une décision, instantanément, que je voulais pas être la victime, je ne voulais pas en faire une faiblesse mais une force, je voulais en tirer du positif, comme j’ai pris l’habitude de le faire avec tout et n’importe quoi depuis plusieurs mois. Crois-moi, je ne me pensais pas du tout capable de ça, et pourtant, j’ai surmonté de la façon la plus facile l’épreuve sentimentale la plus difficile. C’est pourquoi, si tu crois en toi, si tu investis sur toi-même, si tu apprends à voir les choses de la bonne façon, cette épreuve te semblera presque anecdotique. J’ai déjà lu et entendu “on se remet de la rupture en la moitié du temps de la relation”, et j’ai rarement lu et entendu des conneries comme ça. On se remet d’une rupture dès qu’on a décidé d’arrêter de perdre son temps. Oui, du coup si tu te pose la question, tu peux, dès maintenant, cesser de perdre ton temps. 😉

 

3 : L’AMALGAME QUE TU FAIS CERTAINEMENT

Encore un élément qui risque de retenir les personnes dans un mal-être là encore évitable à l’origine. Si tu as subi une rupture, c’est que ça fait un certain temps que ça n’allait pas (si ça allait et que ça s’est cassé la figure d’un coup comme ça, spontanément, désolé, mais tu es tombé sur ce qu’on appelle communément un connard ou une connasse égoïste, pardonne moi les termes). Si ça n’allait plus depuis un moment, c’est que tu te sentais heureux(se) en vivant dans le passé, quand tout allait encore bien. C’est exactement l’erreur que beaucoup de personnes en phase de post-rupture font, ils pensent que la personne en elle même leur manque, mais en fait, ce qui leur manque, c’est le passé, et les bons moments. La personne en elle même, telle qu’elle est au moment présent à l’instant où tu lis ces lignes, n’existe déjà plus. Tu t’agrippes à des souvenirs, en croyant t’agripper à la personne. Prends le temps (mais vraiment) de comprendre la nuance entre “la personne me manque” (alors qu’au fond, elle te dégoûte très probablement) et “les beaux souvenirs, du temps ou tout allait bien, me manquent”. C’est deux choses totalement différentes. Comprendre ça va te faire avancer, relativiser la situation, et surtout te détacher d’un mal-être qui peut s’avérer collant.

 

4 : COUPER LES PONTS 

Pratique assez controversée j’ai envie de dire, parce que j’entends beaucoup de personnes dire “ça se fait pas, c’est immature, c’est…” NON. C’est utile, c’est productif, c’est constructif, et ça aide beaucoup. Bien sûr, cet avis n’engage que moi, et libre aux personnes de ne pas être d’accord, mais je pense que couper (vraiment) les ponts avec tout ce qui peut nous lier à la personne est une bonne chose, notamment avec l’émergence des réseaux sociaux. Voir la vie de la personne que tu as aimé et qui te manque (pardon, dont les souvenirs te manquent) tout le temps, ça empêche de se construire soi même et ça maintient dans une impression d’existence dans la vie de l’autre, alors que ce n’est plus le cas. La personne en face décide de faire de toi un(e) inconnu, fais de même, et évolue en te concentrant sur toi. Tout ce qui devait se dire a été dit, et la finalité a été une rupture. Lui faire part de tes ressentis, de ta haine, de tes émotions négatives, à part te tenir là dedans, ça ne sert à rien. Coupes les ponts qui te mènent au mauvais, et prends le temps d’en construire de nouveaux avec des personnes qui elles, t’apporteront vraiment quelque chose de sain. Couper les ponts, c’est tout simplement faire le choix de ne pas s’exposer à ce qui nous fait mal gratuitement, c’est avoir du respect et de l’amour pour soi-même. C’est donc quelque chose que je te recommande de faire, le plus rapidement possible. J’ai pu le faire, je sais qu’aussi difficile que ça paraisse, tu PEUX le faire aussi.

Il y a des ponts qui ne mènent nulle part, pourquoi les emprunter si ce n’est pour perdre son temps ?

 

5 : DÉDRAMATISER 

Tu n’es pas la seule personne au monde, même si tu en as le sentiment, à avoir vécu ou à vivre ça. Beaucoup avant toi, et beaucoup après toi vont subir autant, voire pire que toi, parce que c’est la vie, parce que c’est comme ça. Un jour tu rencontreras une personne et tu comprendras pourquoi avec les autres, ça n’a pas marché. Un jour, tu tomberas sur la personne sur mesure pour toi. Elle ne sera pas parfaite, tu ne l’es pas non plus, mais vous serez parfaits l’un pour l’autre. La seule contrainte, c’est qu’avant toutes ces belles choses, tu dois t’aimer toi-même. Si tu sais être heureux avec toi-même, tu as ma garantie que la personne viendra à toi d’elle même, et que tu dupliqueras ce bonheur. Une rupture amoureuse est difficile si tu décides qu’elle sera difficile. Elle sera facile, si TU décides qu’elle sera facile. La vie te donnera toujours raison. Le bonheur est beaucoup, beaucoup plus près de toi que tu ne le crois.

3 réflexions au sujet de « Comment se remettre facilement d’une rupture amoureuse ? »

  1. Cet article m’a fait pensé à un de mes derniers coaching, où si l’objectif de départ n’avait rien à voir (confiance en soi et autonomie), une grosse dispute et des menaces de divorces ont fait voler en éclat le fil du coaching, et on a complètement changé de cible afin de gérer ce problème là. On n’est pas encore sur la rupture (le triangle de Karpman a été salvateur pour éteindre l’incendie d’ailleurs), mais on a beaucoup travaillé sur la prise de conscience temporelle et surtout sur les amalgames possibles, afin de les éviter, et sortir du jeu psychologique.
    Assez stressant au début, mais hyper enrichissant pour tout ce qui est gestion de crises et des conflits.
    Bonne journée !

    1. Salut Guillaume !
      Le cas que tu viens de me raconter me donne clairement hâte de m’y mettre ! Comme quoi, on est dans une profession où il faut s’attendre à l’inattendu et savoir retomber sur ses pattes !
      Excellente journée à toi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.