fbpx

Vaincre la dépendance affective

L’amour est ce qui lie les êtres humains et les épanouit. On a tous besoin d’amour pour vivre et se sentir heureux. Mais quand cet amour, qui se veut libre au départ, devient une dépendance, cela est une pathologie. Lorsqu’on a l’impression qu’on ne peut pas vivre sans l’autre, on est en plein pied dans l’obsession. Les psychologues parlent eux, de « dépendance affective ou émotionnelle » qui peut toucher tout le monde, mais en particulier les personnes en couple… Pour vaincre la dépendance affective, il faudrait tout d’abord déterminer les causes de ce trouble et les signes qui permettent de l’identifier.

Comment reconnaître la dépendance affective ?

Rappelons que la dépendance affective est une obsession sentimentale et émotionnelle que l’on a pour autrui. Ce pourrait être envers un ami, un membre de la famille ou plus précisément un partenaire amoureux. Ce trouble affectif tire généralement ses sources dans la tendre enfance du sujet, caractérisé par un manque d’amour important de la part des parents.

Les signes d’une dépendance affective sont très faciles à cerner, car ils sont parfaitement visibles chez autrui : le manque d’initiative, la peur des conflits, la peur du rejet et de l’abandon sont autant de sentiments qui animent constamment les personnes atteintes par la dépendance affective.

Si tu te reconnais dans ce récit, pas de panique tu peux dépasser ce problème et voici quelques conseils pour t’y aider.

Prendre conscience de sa situation

Le premier médicament pour se guérir d’une dépendance affective, comme de toute autre maladie, est de prendre conscience de son manque, de sa maladie et d’accepter que l’on a besoin d’aide. Alors, le défi ici est de te rendre compte que la situation dans laquelle tu vis n’est pas confortable et d’avoir envie de changer les choses.

Tout commence toujours par un élément déclencheur. Il peut s’agir d’une dispute de trop, d’une rupture, etc. Mais, une fois que tu as pris conscience de ta dépendance affective, il ne faut pas t’attendre à ce que les choses s’arrangent aussi vite. Le processus de guérison peut être tout aussi long que la durée de la maladie affective.

Développe la confiance en toi

Les personnes qui dépendent psychologiquement ou émotionnellement les autres le font généralement parce qu’elles n’ont pas confiance en elles. Il est donc important que tu fasses un travail au préalable sur toi-même.

Tu dois prendre conscience du fait que tu n’es qu’un être humain, ce qui revient à dire de ce fait que tu n’es pas parfait. Alors acceptes-toi tel que tu es et dis-toi que personne n’a plus de valeur que toi, car tu es une personne exceptionnelle et formidable.

Par ailleurs, prendre confiance en soi veut aussi dire s’aimer, accepter ses défauts et avoir une haute estime de soi-même. Alors, fais taire toutes les petites voix qui envahissent ton esprit et te rabaissent tout le temps.

Prendre du temps pour toi

Prendre du temps pour soi est important pour vaincre sa dépendance émotionnelle. Pour ce faire, tu peux établir un planning, une liste de chose que tu aimerais faire toute seule. L’essentiel ici est de t’occuper au maximum pour éviter de penser nécessairement à l’autre et de te prouver que tu peux être heureuse sans autrui.

Par ailleurs, pratiquer une activité sportive régulière serait une bonne idée, car le sport permet non seulement de se sentir bien dans ta peau, de libérer les hormones comme l’ocytocine qui est l’hormone du bonheur, mais aussi de faire de nouvelles rencontres.

Alors, si tu as besoin d’aide pour surmonter ta dépendance affective, tu peux toujours suivre ce lien https://programmeexcelsior.com/ pour te faire conseiller davantage.

Coupon -5%
Raté !
2000€ de cadeaux
Presque !
Coupon -10%
Un coaching
Coupon -30%
Loupé !
Nope...
Coupon -50%
Immersion offerte
Pas d'chance...
Tente ta chance pour gagner un prix stylé !
Entre ta meilleure adresse email et fais tourner la roue du kiff. C'est ta chance de gagner des cadeaux super stylés !
Les règles du jeu : 
  • Une chance par personne.
  • Les tricheurs sont automatiquement détectés et disqualifiés.