5 défis de développement personnel

Internet, c’est le lieu de prédilection des défis complètement débiles. Le “Ice Bucket Challenge” (bonjour le gaspillage d’eau), le “Vacuum Challenge” (se mettre dans un sac poubelle à vide), le “Tide Pod Challenge” (avaler de la lessive… Sûrement parce qu’ils pensent à nettoyer leur beauté intérieure, sinon quoi d’autre..?), ou encore le “CheeseChallenge” (balancer du fromage sur un bébé). A chaque fois qu’un nouveau défi sort, c’est le buzz, les gens trouvent ça super drôle, jusqu’au premier accident pour qu’ils commencent à piger à quel point ils sont malins.

“Oui Baptiste, merci, mais ça on le savait déjà ! Qu’est-ce que tu proposes, toi ?”

Je te propose, cher lecteur, 5 défis de développement personnel, qui vont te permettre d’évoluer. Prêt ?

 

Défi 1 : Le défi du cuisinier bienfaiteur

Pendant que certains se filment en se vidant des bacs d’eau dessus, ou en jetant des tranches de cheddar sur leurs bébés pour faire le buzz, il y a des personnes, en bas, qui crèvent la dalle. Le premier défi, c’est de prendre le temps de cuisiner un repas pour un SDF, et de le lui amener. Je ne te demanderai pas de filmer ça, parce qu’on est pas là pour montrer à quel point on est gentils

. Ce que par contre je peux te demander, c’est de faire un retour sur comment tu t’es senti(e) après avoir fait ce don pour aider quelqu’un qui en avait grandement besoin. Tu peux utiliser l’espace commentaire en bas de l’article, ou même me faire une vidéo que je publierai sur mes réseaux.

En quoi est-ce que ça va te faire grandir ? La question est légitime, peut-être que tu te dis que tout simplement tu vas faire un acte généreux, et après ?

En vérité, ça va beaucoup plus loin que ça. Tu vas comprendre un certain nombre de choses. Déjà, que donner fait bien plus plaisir que recevoir. De vous deux, c’est toi qui en ressortira le plus heureux, même si tu as sauvé la vie au SDF, pour te dire l’ampleur.

Tu vas ensuite planter ce que certains appellent une “graine karmique”. C’est à dire que ta bonne action sera récompensée d’une façon ou d’une autre (selon la loi de la compensation, l’une des 14 lois universelles). La dernière chose, c’est que tu vas tellement kiffé les émotions que tu vas ressentir, que tu vas faire comme moi (ou comme les membres Excelsior), et en parler, pour inciter les autres à le faire.

Envoie moi ton retour !

 

Défi 2 : Le spartiate, ennemi du gras

Toi, moi, ton voisin et même le chat de ton voisin, on a tous quelqu’un, dans notre entourage, qui a un peu de bide. Et une personne qui se laisse avoir du bide, c’est une personne qui se manque de respect à elle-même.

Le corps, c’est un temple, et c’est le temple dans lequel tu vas habiter toute ta vie. Ton défi de spartiate aujourd’hui, c’est de trouver un moyen pour que cet ami à l’embonpoint vienne faire une séance de sport avec toi.

Si tu réussis, les récompenses seront nombreuses :

  • La personne en question va reprendre confiance en elle et se prouver à elle-même qu’elle est capable de bouger son cul
  • Tu vas te prouver la même chose
  • Vous aurez tous les deux amélioré votre forme physique (même si c’est qu’un tout petit peu)
  • [ajouter tous les bénéfices de faire du sport]

En rentrant chez toi, même si t’as passé une journée affreusement merdique, tu te couchera avec la satisfaction d’avoir potentiellement planté la graine de la bonne santé chez une personne qui en avait besoin. Et ça, tu peux en être plus que fier.

N’attends pas, programme ta séance de sport maintenant. Si tu as besoin de motivation, je t’invite à cliquer ici pour rejoindre ma formation offerte, 4 jours pour changer de vie.

 

Défi 3 : La lettre qui fait pleurer l’égo

 

Ryan Holiday disait, “ego is the ennemy”, c’est d’ailleurs le titre de son livre, et tu sais quoi, je suis entièrement d’accord avec lui. L’égo est ton foutu ennemi. Tu te demande peut-être pourquoi ? Coup de projecteur :

  • L’ego, c’est te priver de nouvelles connaissances parce que tu penses avoir raison
  • L’ego, c’est te priver de bonheur parce que tu restes fermé
  • L’ego, c’est faire mal aux personnes qui veulent rentrer dans ta vie parce que tu leur présente des portes closes
  • L’ego, c’est supprimer la communication, qui est pourtant un fondamental dans ta croissance personnelle et professionnelle
  • L’ego, c’est le syndrôme Dunning-Kruger, c’est à dire que moins on en sait, plus on croit en savoir (clin d’oeil à tout ces “entrepreneurs”, à qui je recommande cet article)
  • L’ego, c’est dire non à ce qui est bon pour toi, et oui à ce qui te fait stagner (donc, régresser)

Okay, maintenant que tu es convaincu (j’imagine ?) que l’ego est pas trop ton pote… Place au défi.

ETAPE 1 : Pense à une personne que tu détestes. 

Que ce soit ton boss, un collègue de travail, quelqu’un avec qui tu es en froid ou qui t’as manqué de respect (pas ton ex, je t’explique pourquoi ici). C’est bon tu l’as ? Okay.

ETAPE 2 : Écris lui une lettre pleine d’amour 

Là, tu viens d’avoir une grosse résistance. Cette résistance, c’est ton ego, et on est là pour le claquer en 12. Tu peux toujours lui envoyer un texto si tu es plus branchée modernité. Dans ce message, je veux que tu lui dise à quel point c’est une personne formidable, et que pour toi, toute votre mésentente est derrière et qu’elle appartient à un passé qui n’existe plus.

Au début, tu vas te sentir hypocrite et ça va vraiment faire mal à ta fierté (et ça veut dire que tu progresses). Puis, à force d’écrire de bonnes choses sur la personne, tu vas opérer un “switch de perspective inconscientisé”. En gros, tu ne verras plus la personne du même oeil.

ETAPE 3 : L’envoi

Deuxième grosse résistance, pas vrai ? Je sais, c’est normal, l’ego est encore là, et ça lui ferait beaucoup trop mal. Après tout, cette personne ne vaut pas le coup que tu envoies une lettre, que tu la complimente et que tu la respecte, pas vrai ?

Et si cette personne, c’était toi ? Parce que oui, cet exercice, c’est un des meilleurs moyens d’apprendre l’intégrité et le self-respect. Tu fais la paix avec tes rancoeurs, et tu apprends à devenir une personne qui émane de bonnes vibrations.

Seras-tu capable de l’envoyer ? Les retours pourraient te surprendre monstrueusement, même si je suis conscient que c’est l’un des plus durs des 5 défis de développement personnel.

J’attends ton retour.

 

 

Défi 4 : Le Napoléonien

Là, tu as vu l’image et tu es en train de te dire quelque chose comme “oh putain il veut que je devienne empereur…”. T’inquiète pas, on en est pas encore là !

Question pour un champion : pourquoi Napoléon est-il aussi connu ? Pour sa campagne militaire, bien évidemment. Ce jeune Corse a quand même crapahuté dans toute l’Europe jusqu’aux confins de la Russie. Et c’est avec ces multiples aventures qu’il est devenu qui il est.

Tu ne vois toujours pas le parallèle avec ton défi ?

Voyage. Pars. Découvre. C’est ça, ton défi. Je te défie aujourd’hui de partir à la découverte d’un nouveau pays. Arrête d’attendre le bon moment. L’argent reviendra, les souvenirs eux, sont immortels, et ta forme et ton âge ne reviendront pas, eux. C’est aujourd’hui le moment parfait pour aller découvrir de nouveaux endroits, même le temps d’un weekend. Les voyages font grandir. Si c’est vraiment tendu pour toi au niveau de l’argent, consulte cet article.

Napoléon a dit “quand on veut on peut, et quand on peut on doit”. Tu veux grandir ? Tu peux. Tu peux grandir ? Tu dois.

Si tu fais partie du 1% qui part à l’aventure AUJOURD’HUI, envoie moi une photo de toi avec le hashtag #napoléonien ! Je le republierai sur mon compte Instagram pour montrer ta motivation !

En avant !

 

 

Défi 5 : Le défi le plus compliqué, parce qu’il est le plus facile

Les choses les plus faciles à faire, sont les plus difficiles à faire, parce qu’elles sont justement trop simples. Pour ce cinquième défi, je veux que tu apportes contribution. Cet article peut être le déclencheur d’un changement de vie pour une personne. Cette personne est peut-être dans ton entourage, dans ton réseau, et elle a peut-être besoin de lire ces mots.

Ce que je te demande est simple : partager cet article. Je me fiche de la notoriété, mais je me soucie grandement de la qualité de l’impact. Partager, c’est simplement copier coller le lien de ta barre de recherche et d’en faire un post sur Facebook, ou Instagram. Si tu es créateur de contenu, tu peux même faire une vidéo dans laquelle tu accomplis chaque défi, sous format de VLOG.

Parce que c’est simple, tu te dis que ce n’est pas la peine de le faire, et que d’autres le feront à ta place. Malheureusement, beaucoup pensent comme toi, et ne partageront pas.

Sois cette personne qui partage. Pour ma part, c’est parce qu’une personne m’a partagé la bonne chose, au bon moment, que je suis devenu qui je suis aujourd’hui, et que je ne suis pas en train de pourrir dans un bureau en faisant un taf qui me donne envie de me pendre.

Tu sais quoi faire.

Quel est ton préféré parmi ces 5 défis de développement personnel.

 

PS : tu peux également, si tu veux aller plus loin, rejoindre les GOLD DAYS, une formation complètement offerte. Clique ici pour la rejoindre.